Ça y est ! La période tant attendue par les connaisseurs pour cueillir la fleur d’ail est arrivée ! Les jardiniers Québécois en raffolent et nous aussi, mais qu’est-ce donc que la fleur d’ail et comment s’en servir ? Toutes les explications ici.

La fleur d’ail : qu’est-ce que c’est ? 

C’est une terminaison florale rigide présente à l’extrémité de la tige de votre ail. Sachez cependant que la fleur d’ail est majoritairement présente dans les variétés à collet dur ou « Allium sativum ophioscorodon » tel que le célèbre ail Music au Québec. Elle s’enroule durant le développement avant de se redresser pour former une fleur de couleur rose (très jolie d’ailleurs) puis des graines qui se dissémineront dans le sol. Cette extrémité peut atteindre une hauteur d’1.5m ou plus.

Quand et pourquoi faut-il cueillir la fleur d’ail ?

La fleur d’ail se cueille vers la fin juin, lorsqu’elle a fait environ 2 tours, et 3 semaines à 1 mois avant la récolte des calleux. Non seulement c’est bon, mais couper cette fleur permet d’éviter la perte d’énergie consommée par son développement et ainsi d’obtenir des calleux d’ail plus gros. Elle peut se conserver 1 mois au réfrigérateur, voir plus.

Quoi faire avec la fleur d’ail ?

La fleur d’ail a un peu la texture de l’asperge fraîche croquante. Un peu plus sucrée que l’oignon vert mais un avec un goût plus léger et plus facile à digérer que l’ail, elle est idéale en salade ou pour accompagner les plats.

Quelques idées :

  • Vous pouvez préparer de l’ail fermenté en pot qui se conservera 2 ans. Une cuillère à soupe permet d’agrémenter tous vos repas ou salades.
  • Vous pouvez avantageusement remplacer vos recettes avec asperges par de la fleur d’ail cuite à la vapeur ou grillée à la poêle. 
  • Vous pouvez l’utiliser dans votre pesto. Remplacez simplement la gousse d’ail par 3 ou 4 fleurs d’ails hachées.
  • Crue, vous pouvez utiliser la fleur d’ail finement émincée pour remplacer l’oignon vert.
  • En sauce en ajoutant simplement de l’huile d’olive, du citron et du sel comme le suggère Dominique Dupuis, fondatrice de l’Armoire du haut, dans son livre Simplement végétal.
  • Vous pouvez également la couper en bâton et la mettre à congeler pour vous en servir plus tard.

Les idées ne manquent pas et quand vous y aurez goûté, vous en redemanderez ! 😉